DHEAUSA.COM

  DHEAusa.com en Français                                                           
Français         English         Español       Português       Deutsch         Italiano

DHEAUSA.COM

  DHEAusa.com en Français                                                           
Français         English         Español       Português       Deutsch         Italiano

DHEAUSA.COM

     DHEAusa.com en Français                                    
   Français    English    Español   Português   Deutsch    Italiano

Dépression et DHEA

La DHEA a largement été étudiée dans le cadre de la dépression.

Le taux de DHEA est réduit dans les troubles dépressifs majeurs chez les adolescents et les adultes, et un ratio élevé de cortisol/DHEA rapport permet de prédire un retard dans la récupération. Les femmes qui ont un taux de DHEA trop faible pour être mesuré ont une fréquence accrue de dépression. La DHEA est donc un remède utile pour traiter la dépression.

La majorité des essais cliniques portant sur l’effet de la DHEA sur la dépression, prônent son utilisation à cette fin sous la direction d’un spécialiste.


 
Etudes cliniques

  • Une étude bien menée par l’Institut National de la Santé Mentale a constaté que a DHEA est très efficace dans le traitement de la dépression légère (dysthymie) qui frappe les quadragénaires. Les symptômes qui ont été atténués de manière significative sont : l’impossibilité d’éprouver du plaisir lors d’expériences normalement agréables (anhédonie), la perte d’énergie, le manque de motivation, “l’engourdissement émotionnel”, la tristesse, l’incapacité de faire face et l’inquiétude.

     

  • Une étude sur la prise de DHEA pendant 3 mois a montré une amélioration du bien-être physique et mental ressenti chez les sujets d’un âge avancé. Ces résultats ont été soutenus par une autre étude récente qui a montré que la thérapie par atténue la dépression chez les personnes d’age moyen.

     

  • Dans une étude réalisée en 1999, M. Bloch a réalisé une étude croisée en double aveugle avec de la DHEA pour traiter 15 patients souffrant de dysthymie (dépression mineure des quadragénaires). Il a constaté une amélioration chez 60% des personnes ayant pris de la DHEA, contre seulement 20% pour celles ayant pris un placebo. Les symptômes qui se sont améliorés le plus sont l’anhédonie [absence de joie dans la vie quotidienne], la perte d’énergie, le manque de motivation, “l’engourdissement émotionnel”, la tristesse, l’incapacité à faire face et l’inquiétude.