DHEAUSA.COM


Français


English


Русский


Español


Português


Deutsch


Italiano


Swedish


Dutch


日本語
 
 
Merchant Services

     
 

Accueil

 
 

Contact

 
 

Conditions de vente

 
 

Formulaire de commande sécurisé en français

 
 

- - -  Produits  - - -

 
 

DHEA

 
 

Mélatonine

 
 

Symbiotropin

 
 

Meditropin

 
 

Testron SX

 
 

Crème ProDHEA

 
 

Crème à la Mélatonine

 
 

Crème ProGen

 
 

Move Free

 
 

Sélénium

 
 

-  Informations  -

 
 

Bienfaits de la DHEA

 
 

Qualité Schiff

 
 

Histoire de la DHEA

 
 

Multiples facettes
de la Mélatonine

 
 

Commentaires
de clients

 
 

Témoignages
de médecins

 
     

 

Les multiples facettes de la Mélatonine

C'est l’heure de se coucher, et ce que vous voulez, c’est dormir. Mais, votre esprit est emballé. Vous pensez aux faits de la journée, et vous vous sentez agité, irrité et sans repos. L'horloge fait tic tac; vous savez combien d'heures il reste à votre nuit. Vous vous épuisez d'agitation. Finalement, le soulagement arrive et vous commencez à dormir. Sommeil, sommeil glorieux. Puis, sans avertissement et sans raison apparente, vous êtes éveillé... encore. Votre esprit recommence à s’emballer, vous vous inquiétez de l’état de fatigue que vous resentirez lorsque le réveille-matin sonnera. Familier n’est-ce pas? Vous souffrez d'insomnie.

L'insomnie est à la hausse partout dans le monde. Le travail, les soucis financiers, la famille, le stress, le tracas général imprégnent nos vies à un tel degré que, selon les statistiques, seulement un tiers de nous arrivent à dormir suffisamment. L'insomnie peut être si débilitante que ceux qui en souffrent ont souvent recours aux somnifères. Ces somnifères peuvent fournir un soulagement efficace mais provisoire, et la plupart d’entre eux, comme la benzodiazépine par exemple, créent une dépendance ainsi qu’une accoutumance chez les utilisateurs.

L'hormone mélatonine est connu principalement pour sa capacité à favoriser le sommeil. Suffisament de données scientifiques ont prouvé que le mélatonine peut induire le sommeil. Soixante pour cent de ceux qui ont essayé la mélatonine, ont déclaré avoir eu une amélioration de la qualité de leur sommeil, un endormissement plus rapide ainsi qu’une période de sommeil plus longue. En outre, la mélatonine a démontré aux patients qu’il n’y avait aucune accoutumance contrairement aux somnifères.

Cependant, la recherche indique que la mélatonine peut être plus qu'une aide pour le sommeil. Les dernières études indiquent que la mélatonine agit significativement sur un certain nombre de processus biologiques, y compris les rythmes circadiens, le sommeil, l'humeur, la reproduction, la croissance des tumeurs, les maladies dégénératives du cerveau et le vieillissement..

Les évidences expérimentales suggèrent que la mélatonine empêche la croissance des tumeurs cancéreuses du sein chez les animaux et les humains. Dans cette mise à jour hormonale nous jetons un coup d'oeil aux nombreuses facettes de la mélatonine.

 

L’ABC de la Mélatonine

La mélatonine est une hormone produite par l'épiphyse. Durant le jour la mélatonine circule en très petite quantité dans votre système sanguin. La production de mélatonine augmente lorsque le soleil se couche, signalant au corps qu'il est temps d'aller dormir. Les niveaux de mélatonine continuent alors à augmenter tout au long de la soirée et de la nuit, atteignant leur maximum entre 2 et 4 heure du matin.

La lumière joue un rôle principal dans la production de la mélatonine et la régulation du cycle éveil-sommeil. La sécrétion de mélatonine est régie principalement par la quantité de lumière atteignant les yeux. La production optimale de mélatonine qui mène à une bonne nuit de sommeil requière un bon équilibre entre l'exposition à la lumière du jour et à l’obscurité. L'insomnie, par exemple, peut être provoquée par une insuffisante exposition à la lumière du jour qui augmente la sécrétion de mélatonine réglant le cycle éveil-sommeil chez les personnes qui ont de la difficulté à dormir.

La lumière peut toutefois également interrompre la production de mélatonine. Une brève impulsion de lumière forte, ou de séries d'impulsions sur une période assez longue peut abruptement arrêter la production de mélatonine pendant la nuit. Par exemple, si vous êtes endormi dans une chambre sombre et que quelqu'un ouvre la porte, laissant la lumière pénétrer dans la chambre, votre production de mélatonine peut s'arrêter, entraînant une chute rapide de votre niveau de mélatonine. Ceci peut vous réveiller et rendre difficile le retour au sommeil.

La production de mélatonine change avec l'âge. Généralement, les niveaux de mélatonine sont très élevés chez les enfants de 1 à 3 ans. Les jeunes adultes ont des niveaux légèrement plus bas. Puis, lorsque nous atteignons la quarantaine et au delà, la production de mélatonine commence à diminuer. Cependant, des études récentes indiquent que ceci n’est pas toujours vrai. Nous savons maintenant que même les enfants peuvent avoir des niveaux de mélatonine bas et les personnes âgées qui sont exposées à suffisament de lumière du jour peuvent avoir des niveaux presque optimaux. Les études ont prouvé que les enfants, les adultes et les personnes âgées peuvent tous tirer bénéfice d’une supplémentation de mélatonine s'ils en ont besoin. Cette supplémentation leur permet de s’endormir plus rapidement, dormir plus longtemps et de se sentir mieux le jour suivant en éprouvant moins de fatigue et plus de vigilance.

 

Bas niveau de Mélatonine

Le décalage horaire provoque un désordre au niveau du sommeil par un déséquilibre du rythme circadien dû à un changement de cycle sommeil-éveil. Le déplacement à travers les fuseaux horaires, ou le changement d’horaires de travail de nuit, peuvent créer des symptômes de décalage horaire comme la fatigue, le réveil prématuré, les maux de tête, l’insomnie, l’irritabilité, les problèmes de concentration et l’affaiblissement du système immunitaire. Un apport supplémentaire de mélatonine a démontré une amélioration de l’état de plusieurs des symptômes liés au décalage horaire et à la rotation des horaires de travail.

Deux nouvelles études importantes, au centre de recherche sur le cancer Fred Hutchinson à Seattle, et au centre médical de Harvard, ont révélé des informations cruciales sur les femmes qui travaillent en horaires décalés et pendant des périodes prolongées de nuit.
Elles semblent courir un plus grand risque de développer un cancer du sein. Dans ces deux études, un lien existant entre l’exposition à la lumière artificielle de nuit et le risque accru de cancer a été mis en évidence. Selon l'étude de Hutchinson, une exposition accrue à la lumière artificielle la nuit et une exposition minimale à la lumière du soleil pendant le jour qui découle du travail en horaires décalés de nuit peut augmenter le risque de cancer du sein chez la femme jusqu’à près de 60%.

Certains scientifiques croient que cette découverte peut être un morceau principal du puzzle à propos du cancer du sein. L’exposition à la lumière artificielle de nuit fait partie maintenant des risques du cancer du sein tout comme la consommation d'alcool, les accouchements prématurés et l’utilisation élevée des pillules anticonceptionnelles. En outre, des niveaux bas de mélatonine ont été associés à des niveaux anormalement élevés d'oestrogène, un risque connu de cancer. Et, des femmes ayant des récepteurs positifs d'oestrogène pour le cancer du sein se sont avérées avoir de bas niveaux de mélatonine.

 

La Mélatonine et le cancer du sein

De nouvelles études enthousiastes suggèrent que la mélatonine peut empêcher la croissance de tumeurs cancéreuses du sein chez les animaux. On ne comprend pas encore comment la mélatonine fonctionne exactement pour empêcher cette croissance, mais il est évident que la mélatonine améliore le système immunitaire.

La relation possible entre la découverte liée à l'étude de la santé des infirmières et le risque de cancer du sein dû au travail en horaires décalés et de nuit a causé beaucoup de spéculations dans la communauté scientifique. Des 80 000 infirmières qui ont été suivies au cours de la période de dix ans commençant en 1988, 2 411 ont développé un cancer du sein. Les femmes qui ont travaillé en horaires alternatifs de nuit durant les trente dernières années ont eu 36% plus de risque de cancer du sein comparativement aux femmes qui ont travaillé en horaires normaux. Des études supplémentaires ont démontré également un rapport entre le travail de nuit et le cancer du sein.

Quoique la base scientifique sur cette relation entre cancer du sein et carence en mélatonine en soit toujours à ses débuts, elle est assez substantielle pour justifier plus de recherches. Bien qu'il soit encore trop tôt pour tirer une conclusion sur la mélatonine qui protègerait contre le cancer, les données suggèrent qu'une bonne nuit de sommeil soit plus importante que nous l’ayons jamais imaginé.

 

La Mélatonine et le système immunitaire

Un des nouveaux domaines les plus intéressants de la recherche sur la mélatonine est l’étude de ses effets sur le système immunitaire. L'évidence suggère que les emplacements récepteurs de mélatonine sur les cellules immunitaires, agissent avec l'aide d’antigènes et de cellules cito-toxiques naturelles, les cellules qui aident à combattre les maladies et la croissance de tumeur. Les études sur les animaux ont démontré que la mélatonine reconstitue la fonction immunitaire.

Antioxydant efficace et extracteur de radicaux libres, la mélatonine est hydrosoluble et liposoluble. Il s'avère que la mélatonine peut s’infiltrer dans toutes les cellules du corps, les protégeant contre les radicaux libres. Les radicaux libres sont des atomes ou des groupes d'atomes fortement réactifs qui peuvent se lier avec d'autres composés dans les cellules du corps et les endommager.

Dans une des études sur des patients âgés qui souffraient d'insomnie et d’infections après chirurgie, il s'est avéré qu'ils avaient de bas niveaux de sécrétion de mélatonine. Les chercheurs se tournent maintenant vers l’apport d’un supplément de mélatonine pour ces patients, pour les aider à trouver le sommeil et à maintenir leur système immunitaire après chirurgie.

 

Besoins individuels

Comme toute hormone, le niveau de circulation de la mélatonine est une partie intrinsèque de la façon dont elle fonctionne. Si vous avez des difficultés à dormir, l'analyse salivaire peut révéler votre taux de mélatonine. Ceci peut indiquer votre production de mélatonine et vous ainsi pourrez déterminer la quantité adéquate qu’il vous faut prendre en supplément.

Il est important de se rappeler que le profil hormonal de chaque personne est unique. Ce qui fonctionne pour une personne, peut être trop ou trop peu pour d’autres. L'évaluation et la reconstitution de votre niveau optimal de mélatonine peut vous aider à redonner à votre corps un rythme normal qui favorise un sommeil profond et réparateur.

 




  Copyright 2001- 2017 © DHEAUSA.COM   All rights reserved.